Blogue - Publications

La résolution des conflits, une application concrète. Article de Pierre Bovo - Communication

Apr 22, 2021

Je vous présente ici un exemple concret de résolution des conflits en quatre étapes.

Voici en premier lieu les 4 étapes.

Étape no1) exposition et écoute attentive des points de vue opposés, menant à la compréhension des motivations et points de vue de chacun;

Étape no 2) reconnaissance des intentions positives et des objectifs recherchés par chacun;

Étape no 3) recherche de solutions, d’alternatives possibles, sans analyse des choix à cette étape;

Étape no 4) évaluation des idées et choix d’une solution à satisfaction mutuelle.

(Vous retrouverez les numéros des 4 étapes mises en application, aux endroits y correspondant dans le dialogue). 

Application concrète

Mise en situation.

Disons que nous, les parents préparons le souper à tous les soirs et que notre fille ne veut pas faire de vaisselle après le repas...

Parent: “Comme ça, tu ne veux pas faire la vaisselle?” (no 1)

Claudie: “Non, je déteste ça!...”(no 1)

P.: “Comment tu vois ça?” (no 1)

C.: “Bien! C’est plate!” (no 1)

P.: “Je comprends que ce n’est pas très amusant, en effet... (no 2) Et puis en penses-tu autre chose?” (no 1)

C.: “Après avoir fait la vaisselle, j’ai les mains qui deviennent toutes rouges et comme du papier sablé... Et ça me dérange beaucoup.” (no 1)

P.: “OK... Je ne savais pas ça, je comprends mieux... (no 1 et 2) Et puis, en penses-tu autre chose?” (no 1)

C.: “Non, je ne crois pas...” (no 1)

P.: “Bon. Alors, j’ai écouté ton point de vue. Maintenant si tu veux, je te dis le mien et ensuite on cherchera une solution. D’accord?” (no 1) Elle fait signe que oui.

“Moi, de mon côté, il me semble que nos contributions au travail du souper ne sont pas bien équilibrées. Je ne veux surtout pas te blâmer, seulement te dire comment je vois ça pour ensuite trouver une solution... (no 1)

“Tu vois, ta mère et moi préparons le souper et ensuite nous mangeons tous ensemble. Et nous sommes vraiment heureux de partager ce bon moment avec toi... Mais après, quand elle et moi nous retrouvons tout seuls à faire la vaisselle, nous avons l’impression que nous faisons toute la partie difficile et que toi tu fais surtout la partie agréable... Nous aimerions que cela soit plus équitable. Qu’est-ce que tu en penses?” (no 1 et 3)

C.: “Ouais, je comprends... Mais comme je te dis, mes mains...” (no 3)

P.: “Ouais, c’est vrai que ça abîme les mains... (no 2) Peut-être qu’une solution serait d’acheter des gants de caoutchouc...”(no 3)

C”: “Oui, c’est une idée. Ça ferait que je n’aurais pas les mains en compote!” (no 4)

P.: “Bien oui... Ça m’apparaît une bonne solution!... (no 4) Mais je vois que tu hésites...” (no 1)

C.: “C’est que... Je pense que même avec des gants, ça se peut que je déteste encore ça, faire la vaisselle...” (no 1)

P.: “Super!... C’est bien que tu te fasses de la place et que tu dises tes points de vue et tes objections... C’est comme ça qu’on va trouver une vraie bonne solution! (no 2) Alors as-tu une autre idée de ce qu’on pourrait faire?” (no 3)

C.: “Peut-être que je pourrais préparer le repas au lieu de faire la vaisselle... Oui! C’est une bonne idée pour moi. J’aime ça, faire le repas!” (no 3)

P.: “C’est une solution qui te conviendrait? Je pense que ça a de l’allure... Quoique d’un autre côté, quand tu as tes activités de théâtre, tu arrives tard et nous n’aurions pas le temps d’attendre que tu prépares le repas...” (no 1)

C.: “Eh bien, ces soirs-là, je ferais la vaisselle... Qu’est-ce que tu en penses?” (no 3 et 4).

P.: “Pour moi, ce serait parfait! Je pense que ça ira aussi pour ta mère. Je lui en parlerai tout à l’heure. (no 4) Comme ça, on aurait trouvé une solution? Super ma chérie! Merci beaucoup!” (no 2)

C.: “Ouais! Moi aussi, je trouve ça super qu’on se parle sans que ça fasse de chicane! Merci à toi aussi!” (no 2) Fin du dialogue.

Ce père et sa fille ont trouvé cette solution. Pour d’autres, cela aurait pu être différent et d’autres solutions auraient été retenues. L’important est de rester ouvert aux points de vue, aux objections et aux désirs de chacun et de continuer à chercher une solution de compromis acceptable par tous.